Activités
Hivernales

Pour l’hiver 2020, le Parc vous offre la possibilité d’accéder à deux sentiers de raquette balisés, au départ de la pourvoirie Cécaurel. Une balade qui vous permettra de découvrir le parc sous un nouveau jour et d’admirer de magnifiques paysages.

Profitez-en durant l’hiver 2019 les activités sont accessibles gratuitement.

Équipements recommandés

MATÉRIEL POUR L’ACTIVITÉ

  • Raquette
  • Sac à dos
  • Carte-guide  
  • Lampe de poche ou lampe frontale et piles
  • Collation
  • Gourde ou thermos (eau potable)

VÊTEMENTS 

  • Botte de randonnée
  • Manteau isolant
  • Pantalon et manteau de neige
  • Gants
  • Chaussettes de laine
  • Chandail de laine ou laine polaire 
  • Tuque de laine ou polar

MATÉRIEL DE SÉCURITÉ 

  • Lunettes de soleil avec cordon de sécurité
  • Crème solaire 
  • Trousse de premiers soins 
  • Boussole 
  • «Duct tape»   
  • Couteau d’urgence 
  • Médicaments personnels

Se préparer à une sortie en raquettes

Le randonneur envers lui-même

Sécurité, autonomie, épanouissement

  • Planifie sa randonnée en regard de la longueur, de la difficulté et de la charge à porter selon ses capacités physiques et son endurance
  • S’informe sur les conditions météo, les dangers potentiels (chasse, animaux sauvages, éboulis)
  • Emporte une trousse de premiers soins, une carte du sentier, ainsi que les provisions et l’équipement adéquats en fonction de l’accès ou non à l’eau potable, au feu et à l’abri de nuit, ainsi qu’en prévision de pluie
  • S’inscrit à l’une de nos deux accueils et/ou prend ses droits d’accès; en solo, prévient les proches de son parcours et son retour ainsi qu’apporte son téléphone cellulaire Respecte signalisation et règlement

Le randonneur envers les autres

Respect, partage, soutien

  • Respecte le droit des autres (humains et animaux) au silence et à l’intimité
  • Aide une personne en difficulté à franchir les obstacles et les sections difficiles (torrents, chablis, roches)
  • Ne laisse jamais une personne seule en arrière
  • Porte secours aux blessés et assure leur prise en charge, même si pour cela il doit changer son parcours
  • Partage eau, nourriture, couverture lorsqu’un autre en manque

Le randonneur et l’environnement

Protection, responsabilité, legs

  • Ne s’écarte pas du sentier par souci de protection de la flore (et de sa sécurité); évite de piétiner mousse et lichen si le sentier traverse des roches
  • Ne cueille ni plante, ni racine, ni bois mort, ni roche, et ne nourrit pas les animaux (rongeurs, oiseaux)
  • Ne laisse derrière lui aucun déchet; pour ses besoins naturels, en absence d’installations, respecte la distance réglementaire des points et des cours d’eau et enfouit les traces
  • Campe aux emplacements permis Évite les feux inutiles, même lorsque permis et utilise préférablement un réchaud pour la cuisson
  • Signale aux responsables du lieu de marche tout bris d’installations (ponts, cordes et chaînes, balisage) et l’endroit de présence de déchets abandonnés, s’il ne peut les emporter

Source : Rando Québec